• Maelle

  • 26Mar 10

Le gallo pinto, un plat typiquement costaricien à goûter à tout prix !!

L’origine et l’histoire du Gallo Pinto sont méconnus. De nombreux pays d’Amérique Centrale réclament le berceau de ce petit plat populaire. Indépendamment de son origine, le plat fait partie de la culture costaricienne, mais on rencontre différentes versions à Cuba, République Dominicaine et Puerto Rico, Panama, Brésil, Colombie.

Gallo_pintoGallo pinto signifie Coq tacheté, jeu de mot intéressant puisqu’il n’y a pas de poulet dans ce plat ! On raconte que le nom de Gallo Pinto est né dans les années 30, lorsqu’un villageois voulut préparer un festin dans sa communauté. Il tua alors son gallo pinto (coq tacheté) pour l’occasion, mais il y avait plus d´invités que de nourriture ! Alors, le cuisinier dû inventer de quoi rassasier les convives, un mélange de riz et haricots.Le plat fut apprécié et baptisé Gallo pinto.

En réalité, le Gallo pinto est le résultat d’un besoin alimentaire véritable : celui  de donner plus de goût au riz qui n’a pas été consommé le jour de sa préparation, afin de dissimuler son aspect moins frais. Dans une poêle, on frit des oignons et autres herbes aromatiques, puis on ajoute les haricots. Les haricots doivent êtres un peu écrasés et fris à leur tour. On ajoute ensuite le riz.

Au Costa Rica, on y ajoute du poivron et de la coriandre, d’autres y rajoutent de l’origan et la fameuse sauce national la Salsa Lizano (sorte de sauce anglaise)

Recette

Il s’agit d´un mélange de riz et de haricots noirs ou rouges, préparé de différentes manières selon le pays où l’on se trouve.

Sur la cote Caraïbe du Costa Rica, on l’appelle aussi Rice and Beans ou il est préparé avec du lait de coco.

À simple vue, ce plat ne paraît pas très élaboré, mais il regorge de saveurs et odeurs.

Le Gallo Pinto peut être servi à tous les repas, mais au Costa Rica, il est principalement proposé au petit-déjeuner, et servi au choix avec  des œufs au plat ou brouillés, du fromage, de la crème fraîche ou encore de la viande ou du poulet. Il est le plus souvent accompagné de bananes plantains, de pains ou tortillas

Ingrédients :

1 tasse de riz cuit

1 tasse d’haricots rouges – ou noirs avec un peu de jus de cuisson

3 petites cuillères de poivron rouge

3 petites cuillères d´oignons finement hache

2 petites cuillères de coriandre

Préparation :

Faites revenir  dans un peu d’huile l’oignon, le poivron et la coriandre

Puis ajouter les haricots, écrasez les un peu, et laisser épaissir un peu

Ajouter le riz et continuez à laisser évaporer

Servir chaud, accompagné de fromage, œufs, jambons, etc. ainsi que d’une bonne tasse de café !

D’ailleurs il est 10h00, c´est l’heure du petit-déjeuner chez Costa Rica Dévouverte, Gallo pinto et café frais…. Hummmmmmm !

3 réflexions au sujet de « Le gallo pinto, un plat typiquement costaricien à goûter à tout prix !! »

  • Valentina| 27 Jan 2011 à 5:20

    Ps: Le gallo pinto est en effet disputé pour des nombreux pays surtout pour le Nicaragua. Et en effet, le nom est méconnu puisqu’il appartient depuis plus longtemps des années 30 à Nicaragua. 🙂 Depuis il est connu que le Costa Rica le mange souvent, puisque les immigrants Nicaraguayens leur ont fait connaître.


  • Tres leches, le dessert des Ticos.| 15 Nov 2010 à 9:27

    […] y a quelques semaines, Maelle nous avait proposée la recette du Gallo Pinto. Cette fois-ci, c’est le Tres leches qui est à l’honneur. Si la cuisine Costaricaine […]


  • Anne| 26 Mar 2010 à 10:48

    Bon appétit !



Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES