• Anne

  • 21Août 12

Indice global de la santé des océans…

“L’océan impact pratiquement tous les aspects de nos vies : cela le rend essentiel d’un point de vue économique, social, du bien-être écologique et ce pour tout le monde, partout dans le monde…
Ici commence la nécessité à gérer de manière durable nos océans et notre relation envers lui pour préserver la plus grande ressource de la Terr
e“.

 

C’est sur ce constat que des chercheurs canadiens et américains ont mit en place un indice afin de mesurer la santé globale des océans à travers le monde. Benjamin Halpern de l’Université de Californie et quelques autres scientifiques ont définis une dizaine de critères afin d’évaluer la santé de nos mers. Ces critères d’ordre environnementaux, sociaux et économiques prennent en compte les éléments suivants (entre parenthèse : le score moyen pondéré mondial)

• protection des ressources alimentaires et renouvellement des stock par des gestions spécifiques (24)
• garantir l’accès à la pêche artisanale pour les populations et collectivités locales (87)
• les ressources non alimentaires durables (40)
• préservation des habitats favorisant l’absorption de gaz carbonique (75)
• la conservation du littoral (73)
• soutenir les économies côtières en maintenant et favorisant les emplois dans les zones maritimes (75)
• le tourisme et les loisirs en maintenant l’attraction du public vers les zones littorales (10)
• la protection des espèces endémiques et/ou des lieux atypiques ou particuliers (55)
• propreté des eaux (78)
• protection de la biodiversité des écosystèmes marins (83)

Le Costa Rica se place plutôt bien dans le classement mondial en occupant la 38ème place avec une note de 61/100 sachant que la moyenne mondiale est à 60/100. En comparaison en tête du classement arrive l’île de Jarvis avec 86/100 puis vient l’Allemagne avec 73/100. Le Costa Rica est tout de même en tête de tous les pays d’Amérique centrale y compris le Mexique.

Ces points forts : l’exploitation durable des produits non alimentaires, la protection des écosystèmes côtiers, les possibilités de pêche artisanale et la maîtrise des risques d’extinction de la biodiversité.
Ces points faibles : l’approvisionnement alimentaire durable, l’appréciation esthétique pour un tourisme culturel et de loisirs ainsi que la protection des écosystèmes contribuant à la diminution des gaz à effet de serre.

Les autorités gouvernementales costariciennes doivent porter une attention particulière à ce diagnostic et en tirer les enseignements qui en découlent. Il est semble t’il important de débattre de ces thèmes au sein même des organisations politiques en particulier en ce qui concerne le développement du tourisme côtier, la situation des communautés de la zone maritime et l’étude de programmes efficaces pour la conservation des zones humides (mangroves;).

Pas réflexions au sujet de « Indice global de la santé des océans… »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES