• Pierre

  • 27Mai 11

Costa Rica : on en mangue tous les jours !

Au Costa Rica, on mange de la mangue toute l’année, mais la haute saison démarre en mai. C’est ainsi que l’on voit partout sur les marchés mais aussi au bord des routes des étales remplis de mangues de toutes tailles et se distinguent fortement par leur couleur au milieu des ananas, bananes et papayes.

La mangue, comme d’autres fruits exotiques, est récoltée légèrement avant sa totale maturité et continue de mûrir sur les étalages et dans les corbeilles de fruits.

Le manguier est un arbre originaire d’Asie du Sud, au feuillage dense et vert foncé. Il mesure en moyenne 15 mètres et donne une centaine de fruits par an. Il a été introduit en Afrique, puis en Amérique du Sud, vers le XVIème siècle. Il est aujourd’hui cultivé dans les régions tropicales pour son fruit. La mangue est mûre lorsqu’elle cède sous une légère pression des doigts et qu’un parfum capiteux s’en dégage. Une mangue verte n’est pas souvent mûre mais ici beaucoup de Costariciens la mange ainsi, goût plus acide mais aussi plus riche en vitamine C. En effet le fruit perd de son taux de vitamine C à fur et à mesure qu’il mûrit.

Alajuela au nord de San José, appelée « La ville des mangues » à cause de nombreux manguiers présents dans cette région mais on trouve également de très grandes exploitations vers Puntarenas et Tarcoles. Lors de votre voyage au Costa Rica, vous trouverez facilement sur les bords des routes des petits commerçants vendant une partie de leur production.

Pendant la haute saison de mai à septembre, beaucoup d’hôtels vous en serviront à votre petit-déjeuner.

Courant Juillet à Alajuela vous pourrez assister à la fête de la mangue, marchés et fêtes colorés seront au rendez-vous durant une dizaine de jours.

Avec un apport énergétique de 60 kcalories (251 kJoules) pour 100 g, la mangue fait partie des fruits moyennement caloriques : elle se situe entre la pomme et la cerise.

Dans la mangue, deux vitamines sont présentes en quantités importantes : la provitamine A et la vitamine C.

Le taux de provitamine A de la mangue est l’un des plus élevés qui soient pour un fruit frais : il peut dépasser 10 mg aux 100 g, il est plus habituellement de l’ordre de 3 mg (ce qui est un taux supérieur à celui du melon ou de l’abricot. Le taux de provitamine A augmente avec le degré de maturation du fruit, et avec l’intensité de la couleur de la chair (les mangues d’un orangé foncé sont les plus riches en provitamine A).

Dans la mangue, le taux des fibres varie entre 1,6 et 2,6 g aux 100 g, et est en moyenne de 1,9 g. Il s’agit pour l’essentiel de cellulose, qui constitue les membranes des cellules végétales, ainsi que les fibres qui prolongent le noyau

Pour la conserver, placez-la dans un endroit frais mais pas au réfrigérateur : la mangue ne supporte pas les températures inférieures à 8°C.

Pour la consommer, on peut la faire cuire (sautée à la poêle ou mijotée dans un plat) pour accompagner viande et poisson ; la couper en cubes pour la servir dans une salade ; ou tout simplement l’ouvrir en deux pour la consommer nature.

Enfin si un cocktail de fruits vous tente, je vous conseille les mélanges, mangue/banane ou mangue/ ananas.  C’est de l’énergie pure !

Pura Vida !!!

Pas réflexions au sujet de « Costa Rica : on en mangue tous les jours ! »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES